La Hongrie en guerre

Du traité de Trianon à la fin de la 2e guerre mondiale, l'histoire des forces armées hongroises et des opérations militaires.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

40M Nimrod

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 40M Nimrod le Dim 7 Mar - 3:51

Canon automoteur antiaérien hongrois 40M "Nimrod"


Le cliché que l'on a habituellement est que la Hongrie était ,encore en 1943 ,sous équipé avec des blindés à peine digne du début des années 30 .Ceci n'est qu'à moitié vrai puisque certains de leurs matériels étaient au moins équivalent ,voir supérieur à ceux de leurs alliés ,à l'instar du canon antiaérien automoteur Nimrod .



Genèse :
En 1939 ,devant la montée de la menace aérienne et blindée ,l'armée hongroise (consciente de ses déficiences dans le domaine ) émit la demande d'un canon automoteur antiaérien et antichar performant qui utiliserai des équipements déjà existants au sein de l'armée hongroise .
Ganz répondit rapidement au cahier des charges avec son Nimrod ,un engin étroitement dérivé du Landverk L-62 suédois .
Le châssis du L-62 étant lui même un étroit dérivé de celui du Landverk L-60 produit localement pour le char 38M Toldi ,il n'y avait dés lors aucun soucis pour la maintenance et les pièces détachées .
Il fut accepté en décembre 1940 par l'armée hongroise ,après de longs test ,et entra dés lors en production jusqu'en 1943 .


Plan 3 vue de l'engin :




Caractéristiques :

Dimensions et poids
-Poids :10,7 tonnes
-Longueure :5,29m
-Hauteur : 2,99m
-Largeure :2,31m

Equipage
-5 hommes:
1 chef de pièce ,2 pourvoyeurs ,un radio ,un conducteur .

Performmances :
Autonnomie :300Km
Vitesse maximale :50Km/H



Armement :
L'armement principal consiste en la pièce 36M de 40mm (En fait le fameux L/60 ,encore en service aujourd'hui dans de très nombreuses armées moderne ) ,qui équipait déjà largement l'armée hongroise .
Ce tube se trouve notamment doté d'une vitesse initiale appréciable (881 m/s) ,ainsi que d'une bonne cadence de tir (120 coups/minutes ).

les performances antichar de son obus APC sur une plaque d'acier homogène à 90° s'établissent comme suit ;
-46mm à 100m
-30mm à 1000m
L'engin semblait être en mesure de prendre à partie cible aérienne comme terrestre avec de bonne chances de succés au début de la guerre .


Motorisation:
La motorisation était assurée par un VIII EST 107 de 150 cv ,qui remplaçait le L8V / 36 T Scania 1664 suédois de 155 cv .

Blindage :
De 6 à 13 mm sur le chassis ,et 28 mm sur la tourelle de ce qui semble être des plaques d'acier laminés soudés (contre un rivetage obsolète pour le chassis ).

Production :
135 engins en deux série semblables de 1941 à 1943 .



En opération
Les novateurs blindés magyares seront dés le départ engagés principalement au sein des deux divisions cuirassés hongroises ,les 1ere et 2e Divisions de cavalerie ,respectivement affectés aux 51e et 52e bataillon antichars et antiaériens .
Engagés lors de l'offensive sur Stalingrad en l'été 1942 ,les engins seront forts performants - 40 appareils soviétiques abattus au cours du mois d'août - mais seront pratiquement tous perdus suite à l'encerclement de leur unité ,la 2e armée hongroise ,dans la région de Voronej .
Réorganisés suite à ces déconvenues ,les bataillons de Nimrod vont désormais porter le nom de "bataillon anti-aérien" ,preuve que le temps de la chasse au T-34 est désormais révolu pour l'engin hongrois .
Les 51e et 52e bataillon ,respectivement affectés aux 1ere et 2e divisions de cavalerie recevront chacun 18 engins pendant que 24 engins seront également distribués entre les régiments d'infanterie motorisés des deux divisions blindés .
Engagés en Galicie début 1944 ,un certain nombre d'engins sera par la suite perdu durant l'offensive soviétique du 22 juin .Encore 21 au sein de la 2e division blindé le 6 septembre 1944 ,ils permettront notamment de mettre en déroute la 21e division d'infanterie roumaine .Malgré de grand succès défensif ,les troupes germano-magyares se voient peu à peu contraintes au recul ,abandonnant la Transylavnie et se réfugiant dans la région de Budapest .
Budapest encerclée par les Soviétiques en décembre 1944 ,une partie des engins survivants de la 1ere division blindés furent enfermés dans la capitale hongroises ,pendant qu'un engin au moins de la 2e division blindé tomba sous les obus russes lors de l'une des opération « Konrad » ,en janvier 1945 .


Galerie photo :

Le Anti II ,base suédoise de ce qui sera le 40M Nimrod ;



L'engin tout droit sorti d'usine ,nous pouvons constater que l'engin est à l'époque (1940) ce qui se fait probablement de mieux ...Les Allemands en sont encore au Flakpanzer I ,et cela vaut à peine mieux pour les soviétiques .
Cette constatation sera encore valable en 1945 ,le Mobelwagen allemand "péchant" sur de nombreux domaînes ,à commencer par la protection .



De cette vue ,nous pouvons observer que les servants du Bofors bénnéficient d'une liberté de mouvement trés correcte au vue des standarts de l'époque .




L'engin présente en revanche une silhouette beaucoup trop élevé pour un chasseur de char ...Bien que les Marder sont ici pour me contredire ,le rôle de chasseur de char est de facto déconseillé à un engin aussi peu discret et dont la pièce ne lui autorise que le combat rapproché .




Photo peu connue de la "bête" et qui nous le montre ici dans un camouflage typique de 1942 ,tout en vert foncé ,avec les marques de nationnalités hongroises .




Ce Nimrod est engagé bien a découvert ,en ce qui pourrait être l'hiver 1942-1943 .Si la puissance et les munitions de son tube de 40mm sont insuffisants pour détruire les chars alors engagés par les soviétiques ,il en va tout autrement pour les véhicules blindés légers et autres cibles molles .




Autre photo de cette période ,qui a la dévoile un Nimrod au camouflage hivernal soigné ,peut être même appliqué au pistolet .Le Nimrod est peut-être le meilleurs des matériels engagé par la Honved en l'hiver 1942 ,c'est aussi l'engin qui pâtira le moins des batailles de janvier ...La grande majorité sera cependant perdus sous les coups de butoirs soviétiques .


Source image : Ground 2006-10 ,droits réservés .


Cet engin nous dévoile un magnifique camouflage trois tons fait de vert foncé ,d'ocre et de brun-rouge .Ce camouflage efficace ,déjà celui des Polonais en 1939 ,sera par la suite repris par les Allemands dans le courant de l'année 1944 .




Le manque de photos de l'engin m'oblige quand même à ressortir de grands classique ,ici un engin engagé sur le front des Carpates (automne 1944) ,notez le camouflage du canon ...



Autre photos trés connue ,ce Nimrod est en position antiaérienne ,et dispose d'un camouflage assez élaboré ,qui ,conjugué au fait qu'il soit en lisière de forêt ,le rend difficilement décelable et donc trés dangereux .




Ce Nimrod au deuxième plan est un exemplaire non-motorisé. Il sert à l'instruction statique, à l'académie militaire Zrinyi. Il est pris ici en photo au moment où les troupes allemandes investissent le batiment, dans la foulée de l'opération Panzerfaust d'octobre 1944. Survivant à la guerre, ce 40M est aujourd'hui encore visible au même endroit




Cette vidéo ,légèrement connotée ,laisse transparaître de nombreuses et intéressantes images de matériels hongrois en situation .Parmi celles ci ,nous apprécierons tout particulièrement les évolutions et les tirs de deux Nimrod ,dont l'un semble enduit d'un camouflage hivernal .




Parc de matériels hongrois capturé dans la capitale Budapest ,suite à la chute de cette dernière en février 1945 .Au premier plan ,nous pouvons observer un 40M Nimrod ,qui semble à priori intact .Le manque de munition et de carburant fut de toute façon une cause majeure de perte du matériel en l'hiver 1944-1945 .


Source image : Ground 2005-07 ,droits réservés .


Photo tardive d'un Nimrod puisqu'elle fut prise en février 1945 ,et figure un engin détruit par les soviétiques .Ce canon automoteur devait appartenir à la 2e division de cavalerie ,luttant pour se frayer un passage vers l'Autriche alors que la capitale hongroise venait de tomber .Notez les chiffres blanc ,marqués par les soviétiques sur les matériels détruits ou capturés .






Sources :

-Internet :

http://www.odkrywca-online.pl/forum_pics/picsforum6/hungarian40m_nimrod.jpg

http://www.tincrossmilitaria.com/Finnish%20Tank%203.jpg

http://www.battlefield.ru/index.php?option=com_content&task=view&id=204&Itemid=105&lang=en

http://forum.axishistory.com/viewtopic.php?t=34143&postdays=0&postorder=asc&highlight=toldi+tank+production&start=15

http://www.bibl.u-szeged.hu/bibl/mil/ww2/kepek/tanks/rlg/nimrod.html

http://forum.axishistory.com/viewtopic.php?f=47&t=141243&start=30

[u]-Source écrite :


-Magazine « Champ de bataille thématique » n°1 .

-Magazine « Ground » ,octobre 2006 .

-Magazine "Ground" ,juillet 2005 .



Dernière édition par panzerblitz le Mer 11 Juil - 0:48, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

2 "Suomen Armija" ? le Jeu 11 Mar - 19:25


Bonjour

Certains détails de cette photo ( svastikas à branches "courtes" , présence de casque de divers modèles dont un Mle 1916 allemand sur le blindé au centre) me laissait penser qu'il s'agissait d'une photo de l'Armée Finlandaise ...confirmé par l'intitulé de la source de la photo.
A+

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: 40M Nimrod le Ven 12 Mar - 1:07

Euh ,plus exactement ,l'engin présenté à ce lien est un Anti-II. C'est effectivement un engin d'origine suédoise ,mais qui fut aussi en dotation dans l'armée finlandaise (6 exemplaires livrés en 1942).

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: 40M Nimrod le Dim 25 Avr - 23:56

Voir le profil de l'utilisateur http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr

5 Re: 40M Nimrod le Mar 10 Juil - 22:27

Au musée militaire de Budapest :

Voir le profil de l'utilisateur http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr

6 Re: 40M Nimrod le Mer 11 Juil - 0:45

Certains détails de cette photo ( svastikas à branches "courtes" , présence de casque de divers modèles dont un Mle 1916 allemand sur le blindé au centre) me laissait penser qu'il s'agissait d'une photo de l'Armée Finlandaise ...confirmé par l'intitulé de la source de la photo.
A+

Vous avez tout à fait raison. En plus cela se voit aux marques de nationalité. Donc, "au temps pour moi". C'est comme cela que ça s'écrit, si si !

Alderome a écrit :
Au musée militaire de Budapest :

A l'académie militaire Zrinyi il me semble même. J'y suis passé, un jour où c'était fermé, grrr.

Une petite anecdote sur cet exemplaire. En fait c'était juste un véhicule d'instruction, non motorisé. Il apparait dans beaucoup beaucoup beaucoup de photos d'époque, il était dans la cour de l'académie militaire. On le voit notamment dans les pics des bundesarchive, au sujet de l'opération Panzerfaust. Mais cet exemplaire aurait été bien incapable d'engager des Tiger II, immobilisé qu'il était. Et puis le siège est arrivé, la République socialiste hongroise, et par miracle l'engin a survécu, jusqu'ici toujours au même endroit.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: 40M Nimrod le Sam 18 Jan - 3:16

En position A/A7

Voir le profil de l'utilisateur http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr

8 Re: 40M Nimrod le Jeu 30 Jan - 13:37

merci pour ce post, j'ai hate qu'une marque produise le Nimrod en 1/72 comme hunor par exemple car c'est un engin que j'apprecie particulièrement .

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum